LA VALEUR DES MOMENTS DE QUALITE AVEC VOTRE FAMILLE (Suite et fin)

Breadcrumbs

Coaching parental

LA VALEUR DES MOMENTS DE QUALITE AVEC VOTRE FAMILLE

(Suite et fin)

Sacrifiez-vous la relation avec vos enfants sur l’autel du travail pour gagner de l’argent et leur assurer une bonne vie ? Si c’est le cas, voici ce que vous risquez et comment s’y prendre pour sauver la situation en même temps.

Si vous avez le sentiment de perdre le contrôle au boulot et dans votre vie, vous ne pourrez pas donner des moments de qualité à vos enfants

Nous avons donc vu avec la première partie de notre article qu’il ne faut pas céder aux excuses qui font croire que du fait qu’on travaille pour gagner de l’argent pour notre famille, nous sommes autorisé à ne pas être présent. Nous avons pris les effets que cela peut avoir sur la relation avec nos enfants et nous avons vu ce que nous risquons d’y perdre : le prix fort et ce n’est pas ce que vous voulez.

Alors comment malgré, cette course folle de la vie entre travail et multiples occupations, comment arriver à trouver un temps de qualité à consacrer à nos enfants ? Nous parlerons du cas avec notre conjoint / conjointe  dans un autre article.

La clé : vous devez vous montrer d’abord décidé à trouver la solution. Vous devez trouver la volonté, être décidé à faire l’effort. Répondez donc à la question suivante : ‘’Passez des moments de qualité avec mes enfants, est-ce primordial pour moi ?’’ Sans savoir pourquoi vous devez faire quelque chose, vous ne pourrez pas être créatif et vous ne pourrez pas payer le prix de l’effort qu’il faut payer pour le faire. ‘’Est-ce que passer des moments de qualité avec mes enfants est primordial pour moi ?’’ Répondez donc ; et selon votre réponse, vous verrez s’il faut résoudre la question de désirer passer ces moments avec eux d’abord avant de continuer. Si vous répondez : ‘’Oui, c’est plus qu’important de passer des moments de qualité avec mes enfants’’, alors vous êtes disposés à écouter et appliquer le comment. Sinon, faites appel à un coach, à un ami bon écoutant et fiable, à un mentor, à une personne qui peut vous aider à résoudre cette contrainte : parce qu’il s’agit d’un défi qu’il faut creuser et dont il faut vous libérer.

Etant disposé à faire, il faut être créatif, réorganiser son temps, être discipliné, faire tellement cela que les gens autour de vous savent que pour vous tel temps et tel temps sont pour votre famille etc.

Approfondissons la clé. Une des questions qu’un client nous a posé  à ce sujet a  été de savoir ‘’Comment au milieu des journées hyper chargées, quand tu n’as pas fini avec tes propres priorités et qu’il y a des réunions, avec la pression de la Direction, du CODIR etc., comment voulez-vous que dans ce chaos, je puisse trouver du temps pour ma famille et les enfants ?’’ Première remarque : il voit tout ce qui se passe au boulot comme un chaos, il est perdu, submergé ; mentalement et émotionnellement, il n’est au point. Il a baissé les armes. C’est normal que lui-même ne sachant pas à quel saint se vouer, n’ayant pas le moral, voyant qu’il n’a pas le contrôle de la situation, ne sachant pas quoi faire pour se sortir de cette situation, c’est normal qu’il soit très mal et donc que dans son esprit l’ordre des priorités ne laisse pas envisager de mettre dans son programme d’avoir du contact avec les enfants dans la journée.

Il pense que c’est du sérieux ce qui se passe au boulot. ‘’La famille, la relations avec les enfants, mais attendez, ce n’est quand même pas de cela qu’il faut parler quand je vous dis que les dossiers s’empile, que je pique des crises de nerfs, que ma tension monte etc. ; et que je ne sais pas comment faire pour ne pas me faire virer si cela continue.’’ Oui, clair, qu’il lui faut reprendre le contrôle de la situation au travail. Mais mieux, il lui faut retourner au pourquoi il fait ce travail, quels sont ses objectifs personnels et professionnels, qu’il redéfinisse clairement les choses afin de s’offrir des perspectives. C’est cela qui lui donnera de l’espace dans son esprit, de la sérénité, du courage, de l’énergie de se décider à chercher une solution et ce faisant, à apprendre à mieux organiser, planifier son temps, et mieux gérer les pressions, les imprévus ; à anticiper et mieux investir ses ressources, le temps en premier, dans les différents aspects de sa vie pour qu’il sache et voit qu’il vit au lieu de subir la vie.

Redonnez-vous des perspectives et alors replanifiez, investissez mieux votre temps dans ce qui importe y compris les moments de qualité avec vos enfants

S’il commence à réfléchir ainsi, il trouvera qu’il y  a une issue et intuitivement son esprit verra qu’il pourra même avoir tellement de temps qu’il pourra en consacrer à appeler sa famille en journée. Il retrouvera confiance en lui-même dans son rôle de parent avec le sentiment de contrôler la situation. En fait, entre deux réunions, passer un coup de fil, à ses enfants, un coup de fil de 2 min maximum, qu’est-ce que cela coûte ? Rien ! Mais il ne trouvera pas de raison de le faire s’il a la tête sous l’eau. Parce que celui qui a la tête sous l’eau et qui pense qu’il perd le contrôle de tout et qu’il risque sa carrière ne peut être assez serein pour passer ce genre de coup de fil. Par contre, celui qui a le sentiment de contrôler la situation et qui veut encore plus contrôler la situation, trouvera là une occasion de s’obliger à faire ce qu’il faut faire en dépit de ce qu’il ressent et des pensées classiques.

Ainsi être créatif cela peut être appelé entre deux rendez-vous, se donner rendez-vous pour manger à midi ou 13h si vous avez l’habitude de quitter extrêmement tôt pendant que les enfants sont encore couchés ou que vous rentrez trois à quatre soirs tard et que vous n’avez pas l’opportunité de manger à table avec eux ces soirs-là.

Comprenons-nous bien : penser que les weekends sont suffisants est une excuse et tout le monde le sait bien : si vous n’avez pas un brin de temps pour eux la semaine, c’est que vous risquez d’être dans l’attitude mentale suivante : vous pensez que vous leur faites honneur, que vous leur offrez un privilège d’être avec eux les weekend et encore, vous êtes à la maison, vous feignez de faire des choses avec eux mais en fait vous n’êtes pas avec eux : vous ne partagez pas réellement de la vie, de le joie, du sourire avec eux. Bien de parents pensent qu’être là le weekend veut dire qu’on est là pour les enfants. On peut être là sans être là pour eux, et à la limite, ils prient que vous sortiez. Et c’est ce qui arrive : vous restez quelques heures et vous sortez votre véhicule parce qu’il n’y a rien entre vous. C’est morose. Chacun a envie que l’autre soit ailleurs pour être libre.

Aujourd’hui avec les appels vidéos Skype et WhatsApp, nous pouvons échanger non pas seulement en nous écoutant mais en nous voyant. Vous devez en profiter. Vous avez besoin de leur communiquer du rire, de la confiance etc. à travers le regard, oui à travers le regard. Comment voulez-vous savoir ce qui se passe dans l’intimité de votre enfant si vous ne savez pas voir dans leurs yeux ?

Vous ne pouvez pas imaginer tout ce qu’ils vivent dans la journée et avec lequel ils dorment et se réveillent chaque jour et que vous ignorez royalement. Parfois, certains de nos enfants espèrent que nous nous rendrons compte de ce qu’ils ont un défi mais nous sommes tellement englués dans nos propres défis du travail qu’ils deviennent transparents devant nous. Nous ne voyons rien et cela les frustre, les amène à chercher des oreilles dehors pour les écouter. Si vous n’arrivez pas à avoir le contrôle de vos journées, vous ne pourrez pas avoir le contrôle de votre vie  et vous raterez le plus important à offrir à vos enfants : votre présence, votre réel amour, votre écoute, vous comme modèle, vos conseils avisés. Et rappelons aussi ceci : vous gagnez plus qu’ils ne gagnent quand vous êtes présents. Un moment de qualité avec nos enfants, nous donne de l’énergie à cause de leur rire, de leur authenticité, de leur chaleur…Alors repensez-y et faites  toujours la bonne chose.

Akpédjé Yao JOHNSON

Consultant Leadership transformationnel & Education Développement
Auteur
« Mettre les outils de Leadership transformationnel & Développement personnel au service de l’Éducation au Développement et de l'Excellence en entreprise / organisation »
Email : ikassocies28@gmail.com
johnsonaugustin28@gmail.com
Linkedin Augustin Yao JOHNSON
Skype : Augustin Yao JOHNSON
Sms et Whatsapp : 00228 93 63 14 58
www.ikbusiness.com

 

 

Étiquettes