Décidez pour vous

Breadcrumbs

Education

Décidez pour vous

Les riches et ceux qui ont un objectif de vie, les pauvres et ceux qui n’ont pas d’objectif face à la télé

Ceux qui font le monde ne « suivent » pas la télé. C’est ceux qui font ce que décident ceux qui font le monde qui « suivent » la télé. A quelle catégorie appartenez-vous? A quelle catégorie voulez-vous continuer d’appartenir ?

Les personnes à grands objectifs décident de leur relation avec la télé

Ceux qui décident de décider pour leur destinée, choisissent ce qu’ils regardent à la télé. Ils suivent tout au plus un flash info deux fois par jour, un documentaire en passant, un débat de haut niveau, un débat contradictoire avec des intervenants ayant du discernement.

Ils travaillent à se payer pour eux et leur famille un home vidéo et se passent le programme qu’ils veulent. Ils ont des films motivants avec des intrigues qui font pousser la réflexion et repousser les limites de leur mental ; ils préfèrent apprendre à partir des investigations fouillées et crédibles avec confrontation de différentes sources et références vérifiables ; ils adorent les biographies inspirantes, les découvertes sur des sujets de l’heure de grande portée.

Ils ne lisent pas au quotidien des magazines people et choc tournées vers le sensationnel. Ils préfèrent investir de manière plus stratégique leur temps, leur argent et leur énergie à lire un livre rare, des documents pratiques qui leur apportent de la connaissance, de la valeur, qui développent leurs compétences, élèvent leur croissance personnelle et leur leadership, leur relationnel, leur productivité. Ils ont des objectifs à atteindre. Ils se forment constamment pour les atteindre.

 

Beaucoup font partie de la masse télé-dépendante sans le savoir. Est-ce votre cas ?

Vous pourrez dire que vous, vous ne regardez pas la télé à longueur de journée et que vous n’êtes pas sous le conditionnement comme la masse, parce que vous vous allez au travail et qu’à peine vous regardez quelques heures de télé le soir. Justement, ces petites heures de télé le soir, ces plus ou moins longues heures de télé le weekend sont les heures et moments de grande audience.

Nous savons que c’est les moments où passe l’essentiel de ce qui est subliminal, ce qui doit agir sur votre mental pour déterminer l’essentiel de votre comportement : informations, distractions, projections vers l’avenir, habitudes quotidiennes et consommation dans tous domaines, éducation des enfants... Alors, que reste-t-il de plus ? Pis, vous qui arrivez le soir, fatigué d’une longue journée tracassante et stressante, vous n’avez qu’une seule envie : donner du repos à votre cerveau, relâcher un peu la pression.

Et c’est alors que vous passez une bonne partie de la soirée devant la télé.

Les grands moments d’hypnose collective par la télé

C’est devenu comme une coutume, à travers tous les pays du monde, dans les foyers, la soirée se passe devant la télé pourvu qu’on ait l’électricité. Or, justement, c’est là que nous ingurgitons le maximum de choses qui font passer notre cerveau en mode  dépendance, incapacité à réfléchir, à choisir, à analyser : le soir, fatigué, ayant en plus pris un bon repas lourd qui finit de nous assommer (physiquement et mentalement), nous nous postons devant la télé.

Tous nos canaux sont alors ouverts. L’agent de contrôle et de censure n’étant plus alerte, le subconscient reçoit directement tout. L’accaparement de notre appareil psychique et émotionnel par les images et les sons va de bon train. C’est à la limite de l’hypnose acceptée qui devient de l’hypnose demandée, réclamée. C’est la prise quotidienne de notre dose de stupéfiants mentaux.

Et bien souvent nous nous endormons devant l’écran, épuisé et emporté dans le sommeil par cette séance d’hypnose.

Vous êtes donc, sans vous en rendre compte, de cette masse qui laisse contrôler son mental par les programmes télé : ce qui n’est que de la consommation d’un produit très prisé de notre monde contemporain.

Quel  choix faites-vous pour vous-même, votre famille et vos enfants ?

Voulez-vous faire partie de ceux qui font les programmes télé, ceux qui possèdent les chaines de télé, les grands groupes média, les magazines et les réseaux sociaux sur internet ? Si c’est le cas, vous aurez tellement à travailler avec passion sur vos objectifs que vous n’aurez pas le temps matériel pour « suivre » la télé même pas vos propres chaines de télé. Ceux qui travailleront pour vous, dans vos entreprises et ceux qui consomment les produits et services de vos entreprises, ce sont eux qui regarderont la télé, vous rendant riches.

Vous, vous aurez mieux à faire : comme toute personne qui a trouvé son pourquoi dans cette vie, vous serez toujours en train d’anticiper pour définir ce que vous devez apporter au monde, soit pour le changer dans un sens, soit pour le faire consommer vos produits.

A quelle catégorie voulez-vous appartenir ?

Augustin A. Yao JOHNSON

Directeur Togo ik&Associés
Consultant Leadership transformationnel
& Eduation Développement

Auteur
Email : ikassocies28@gmail.com johnsonaugustin28@gmail.com
Linkedin Augustin Yao JOHNSON
Skype : Augustin Yao JOHNSON
Whatsapp : 00228 93 63 14 58
www.ikbusiness.com

 

 

 

Étiquettes